Patrimoine en revue

Patrimoine en revue

Protéger l'enfance. Le service des Enfants assistés de la Seine

Protéger l’enfance. Le service des Enfants assistés de la Seine

En France, depuis la fin de l’Ancien Régime, l’organisation des secours aux enfants sans soutien relevait des hospices. À Paris, c’est le Conseil général des Hospices puis, en 1849, le directeur de l’Assistance publique qui exercent cette charge. Quand en 1904 la loi sur la protection de l’enfance confie aux préfets la tutelle des enfants assistés, Paris et le département de la Seine constituent une exception : le directeur de l’administration générale de l’Assistance publique à Paris est désigné pour continuer d’exercer cette mission.

Pour assurer la prise en charge de milliers d’enfants, un service dédié fonctionne sous le nom de service des Enfants assistés. Jusqu’à son transfert au département de la Seine en 1961 il est installé rue Denfert-Rochereau. Il recueille les enfants dans son hospice dépositaire et gère des agences et des centres nourriciers à la campagne, dans lesquels les jeunes administrés sont placés pendant plusieurs années.

Dans ce numéro, Patrimoine en Revue vous propose un éclairage sur l’histoire et le fonctionnement de ce service.

Vous pouvez  le télécharger. Découvrez également les éditions précédentes.

Bonne lecture !