Le catalogue Fosseyeux

Le catalogue des manuscrits des archives de l’Assistance Publique a été publié en 1913, suite à la collecte des années 1902-1903 à 1912. Initialement, le catalogue comprend 136 numéros. Chaque numéro renvoie à une unité documentaire, sans organisation d’ensemble. Il peut s’agir de pièces éparses (manuscrit de Clavareau) comme de séries* (registres d’entrées, délibérations des bureaux de bienfaisance). Il peut s’agir de fonds provenant de l’activité de l’hôpital ou des bureaux de bienfaisance, comme de collections factices, d’autographes, de notices historiques ou de rapports divers, à l’origine plus ou moins connue.

Il n’y a pas formellement de cotation à l’intérieur de chaque unité documentaire. Des sous-sections en liasses peuvent être déterminées, sans correspondre pour autant à un ensemble homogène de documents.

l’ensemble est accompagné d’un index.

Le catalogue Fosseyeux a connu des avatars multiples

D’une part, ce qui était un repérage sommaire de groupes de documents est devenu un véritable système de cotation. l’habitude a été prise postérieurement de dénommer les unités documentaires répertoriées dans cet ensemble sous le vocable 1,2,3, n. Fosseyeux, puis 1,2,3, n. FOSS. A l’intérieur de chaque sous série, les documents sont cotés de 1 à n.

Puis, ce système, devenu une sorte de série continue avant la lettre, a été poursuivi et utilisé comme mode de cotation des entrées d’archives. Aujourd’hui, il existe près de huit cents entrées Fosseyeux.

Marcel Fosseyeux, qui n’en demandait sans doute pas autant, se retrouve étrangement immortalisé à travers un système de cotation quelque peu incohérent. Ainsi, une sous série de Fosseyeux peut pointer un versement* proprement dit ou un ensemble documentaire spécifique au sein d’un ensemble plus vaste, lui-même éventuellement composé de façon plus ou moins artificielle. Ainsi en est-il des archives de la période de la guerre de 1914-1918 (603 à 616 FOSS), chaque sous série étant composée de documents relatifs à la fonction « personnel» ou « secours aux réfugiés» ou « aliénés », etc. Il est inutile de préciser que toute recherche sur la période de guerre doit recourir aux autres fonds (séries transversales de type comptes, conseil de surveillance ou aux registres d’entrées spécifiques à chaque hôpital) ; le recours au catalogue Fosseyeux n’épuise pas tout.

Des répertoires spécifiques détaillés ont été rédigés pour certains éléments du Fosseyeux . Certains éléments ont par la suite été recotés : pour une part – ce qui est un gain de cohérence – ­à l’intérieur du cadre de classement alphabétique réglementaire (c’est le cas notamment des registres d’entrées des hôpitaux) ; pour une autre part, en bibliothèque.

Le “fonds” Fosseyeux (1573-1968) Index thématique du Fosseyeux